Archive pour avril 2010

Se positionner : du courage et de la stratégie. Prise 2 !

Récemment, dans le journal Les Affaires , j’ai lu deux rubriques qui illustrent bien chacune une situation : celle d’un manque d’une stratégie de positionnement et celle d’une mise en valeur d’une stratégie de positionnement.

postionnement inexistant vagueLa première rubrique est sur la franchise Boston Pizza « Boston Pizza, la pâte se dégonfle au Québec ». Je n’étais pas du tout surprise de la nouvelle. Peinée pour les franchisés qui se sont placés sous la protection des tribunaux, mais pas surprise. Dans ma Pause-café du 8 mars dernier, j’avais parlé du positionnement de la Cage aux Sports par opposition à celui de Boston Pizza, un positionnement vague et banal.  La nouvelle campagne publicitaire   « Savourez en famille » avait tout d’une campagne ordinaire et sans intérêt. Lire la suite de ce billet »

Le « service à la clientèle » ne sert plus à vous différencier, ni à vous positionner. Désolée!

Que vous soyez une institution financière ou une clinique dentaire, vous devez donner un excellent service à la clientèle. Et cet excellent service ne vous garantie pas fidélité de la part de vos clients. Aujourd’hui, le service à la clientèle est un acquis. Et on ne retire pas un acquis. Essayez seulement de diminuer un peu votre service pour voir …  Je veux attirer votre attention sur le sujet parce trop souvent les PME pensent encore qu’elles sont différentes de leur concurrence en raison du service. Désolée : ça ne marche plus cet argument !

Pour illustrer mes propos, j’utilise l’ exemple des institutions bancaires parce l’on parle beaucoup de la hausse des prêts hypothécaires ces jours-ci.  C’est un sujet chaud. Alors, je me suis fait un petit test. J’ai fermé les yeux et je me suis demandé quelle institution venait à mon esprit sans chercher, tout de suite. Et c’est le monsieur avec un drôle d’accent qui est arrivé premier, ING DIRECT, et ensuite Desjardins est arrivée deuxième. Ça n’a rien de scientifique. Ce sont mes perceptions. Lire la suite de ce billet »

Casino du Mont-Tremblant : mauvaise mise ? Quand votre positionnement repose trop sur un partenaire.

Les liens sont hyper importants dans une relation d’affaires réussie. Un positionnement qui repose entièrement sur un levier économique n’a aucune chance de succès si les liens ne sont pas solides. J’ai choisi l’exemple du Casino du Mont-Tremblant pour illustrer mes propos parce que c’est un exemple très visible. Ma réflexion est fondée sur une observation extérieure.

Un peu de contexte En 2008, lors de l’annonce de la création du Casino du Mont-Tremblant, la nouvelle a été relativement bien accueillie par le milieu des Laurentides. Pourquoi pas. IL s’agit d’un attrait touristique dédié à une clientèle composée majoritairement de villégiateurs, de congressistes et de vacanciers. Le Casino complète  bien l’offre du Versant Soleil de la Station. Les revenus générés sont en prévision d’une importante section réservée aux clients «hautes mises». Le projet du Casino du Mont-Tremblant s’insère à l’intérieur d’une vision élargie de développement et de commercialisation de la région. Lire la suite de ce billet »

Le Devoir “Libre de penser” : un positionnement courageux!

Je l’avoue ! Je ne lis pas  Le Devoir. Je le lisais au baccalauréat parce qu’à l’époque  j’avais du temps. Aujourd’hui, je scanne La Presse.  On ne peut pas scanner Le Devoir parce que c’est son positionnement : du contenu qui vaut la peine d’être lu et réfléchi.

Cette année,  Le Devoir souligne ses 100 ans.  J’ai été interpellée par la façon de souligner l’événement. Résultat : j’ai eu envie de lire Le Devoir et je me suis sentie un peu plus intelligente je j’ose dire.  Pourquoi ? Parce que je lisais autre chose que le journal Les Affaires (que j’aime beaucoup) et que mon cerveau a réagi différemment. On aurait dit qu’il était devenu plus aéré. Ça prouve que l’on doit changer sa routine de temps à autre. Mais c’est un autre sujet. Lire la suite de ce billet »