15 questions pour améliorer le taux de survie!

Chaque jour, je rencontre des gens intéressants et souvent passionnants. Je réponds à de nombreuses questions sur le positionnement stratégique, mon « P » préféré du mixe  marketing , après le « P » du produit. J’ai pensé vous bâtir une liste de 15 questions à se poser pour réussir un projet d’entreprise et améliorer son taux de survie. Aujourd’hui, le positionnement est la clé d’un plan de commercialisation. Vitesse grand V de la concurrence oblige. Une fois votre positionnement décidé, on voit mieux et plus loin.

Je vous invite à partager cette liste avec de futurs entrepreneurs, créateurs d’entreprise, ou  entrepreneurs à la croisée des chemins que vous connaissez. Cette liste permettra peut-être de réfléchir différemment et d’améliorer le taux de survie des nouvelles entreprises.

  1. Pouvez-vous énumérer trois valeurs de votre entreprise ? L’authenticité est dans l’air du temps. Vaut mieux se connaître.
  2. Connaissez-vous votre clientèle, ses préoccupations, ses valeurs?
  3. Est-ce important pour vous la curiosité, l’observation ?
  4. Travaillez-vous facilement en équipe? L’ouverture sur les autres fournit de nouvelles antennes.
  5. Faites-vous preuve de patience ?
  6. Faites-vous preuve de courage? Foncer avant la concurrence par exemple.
  7. Voyez-vous toujours une solution? Ou c’est compliqué plus souvent qu’autrement…
  8. Pensez-vous en termes de client ou de marché ?
  9. Pouvez-vous expliquer simplement le choix du nom de votre entreprise ?
  10. Vos employés, vos clients aiment-ils votre nom d’entreprise ?
  11. Pouvez-vous nommer la qualité numéro 1 de votre entreprise ? (Surtout, ne nommez pas le service ! Ce n’est plus une qualité, mais une norme).
  12. Savez-vous si un concurrent bénéficie  de la même qualité ou la fait valoir ?
  13. Faites-vous la distinction entre remarquable et excellent ?
  14. Pourquoi avez-vous choisi votre marché ?
  15. Êtes-vous passionné par ce marché?

Les entreprises  de 5 employés et plus affichent un taux de survie qui frôle le 50 % après 5 ans. C’est triste. Je ne crois pas que l’on puisse parler de création de richesse avec un tel taux.  Le graphique ci-dessous provient du MDEIE, données de 2008.

Aujourd’hui, pour capter l’attention du consommateur ou de l’approvisionneur, pour graver l’esprit, il faut se positionner et pouvoir le communiquer. Certains l’ont fait: Macadamian de  Gatineau, la Cage aux Sports de Boucherville,  Zig  Eyewear de Blainville, Ambulances Demers de Beloeil,  Lightemotion de Lachine.

Contenu produit par Brigitte Allard d’ADN Marketing – Stratégies de positionnement

Laisser un commentaire