Cyclisme et innovation, des mots à Louis Garneau!

Je dis souvent que les mots sont porteurs du positionnement stratégique. Pour le manufacturier et distributeur d’articles de sports techniques Louis Garneau, les mots cyclisme et innovation ont gravé l’esprit du consommateur, du cycliste. Pourquoi? Parce que l’entrepreneur québécois Louis Garneau vise un cœur de cible.

À Ottawa-Gatineau, c’est fou comme on fait du cyclisme. On en fait pas seulement pour le loisir, mais aussi pour se rendre au boulot. Toute catégorie confondue, il y en a partout des cyclistes! Et je n’exagère pas. Comme c’est le début de l’été, l’occasion est trop belle pour vous parler de positionnement stratégique à l’aide d’un exemple québécois remarquable : l’entreprise de fabrication et de distribution Louis Garneau.

6 questions vers le succès

Louis Garneau connaît le succès comme coureur cycliste international et champion canadien en poursuite individuelle. Pas étonnant qu’il veut occuper le premier rang en affaires. Comment fait-il ? Selon moi, il s’est posé ces 6 questions.

Quel est mon positionnement actuel ?

Posez-vous la question du point de vue du marché et non du vôtre ? C’est plus économique de partir des perceptions déjà dans l’esprit du consommateur. Comme Louis Garneau est branché sur son marché, il  connaît les perceptions du  marché. Pour vous aider, investissez quelques dollars dans la recherche: cartes perceptuelles. Si vous exportez, vos recherches doivent tenir compte de chaque marché et de ses concurrents.

Quel positionnement mon entreprise veut  posséder ?

De toute évidence, Louis Garneau veut posséder le positionnement innovation. Il travaille constamment sur l’amélioration de ses produits. Il se commet.

Suis-je prêt à investir argent et temps ?

Pour posséder le positionnement et le maintenir, ça prend de l’argent. Parce que la concurrence grandit à vitesse grand V et les données peuvent changer en quelques mois. Il ne faut donc jamais baisser les gardes. Il faut investir dans les communications pour dire le bon message aux consommateurs cibles. Aussi, il faut poser des actions cohérentes dans la distribution. Par exemple, la marque Louis Garneau domine dans le milieu de gamme chez Sports Experts et la force de ventes connaît les produits. Chaque gamme bénéficie du bon distributeur, du bon regroupement de boutiques spécialisées.  Pour le haut de gamme, la bannière Vélo 2000 Concept Garneau a été créée.  Le haut de gamme exige un haut niveau d’attention dans le détail. Créer sa bannière est la solution.

Est-ce que je me donne les moyens de réussir ?

J’aurais pu aussi poser la question: êtes-vous prêt à vous commettre, à vous adapter ? À changer ? Il faut prévoir le long terme. Le taux de survie des nouvelles entreprises est désolant. C’est peut-être parce qu’elles ne se sont pas posées cette question. Je me la pose régulièrement.

Suis-je sérieux ?

Hum, par là je veux dire suivez-vous à la trace la réalisation de votre stratégie. Si vous confiez vos communications à une agence, considérez-vous le travail terminé ou vous validez jusqu’à la fin? Si vous confiez votre distribution à des détaillants, assurez-vous des suivis rigoureux?

Conclusion: Louis Garneau a répondu aux six questions, avec brio. Pour cette raison, il assure la croissance et la pérennité. Il crée de la richesse et s’est approprié les mots “cycliste et innovation”. Au Québec, Louis Garneau occupe le 61 rang dans le Palmarès 2010 des 150 entreprises les plus admirées au Québec. Excellent pour un secteur ciblé.

Contenu produit par Brigitte Allard d’ADN Marketing – Stratégies de positionnement. Pour les questions, je me suis inspirée des auteurs Al Ries et Jack Trout: Positioning: The Battle for your mind.

Laisser un commentaire